rugby club bédarrides
contactez AS Bédarridessuivre ASB sur twitterforum as bédarrides

Le maillot de l'ASBC 2018-2019

par asbWeb à propos de Sat, Oct 13 2018 10:53:00

CARTE LOISIRS

par asbWeb à propos de Mon, Oct 08 2018 07:15:00

Bonjour,

Une solution gagnant-gagnant.

Entre la baisse des dotations aux collectivités, le gel des emplois aidés et le manque évident de considération pour les acteurs du sport
amateur, nous avons voulu réagir.
Les clubs les plus dépendants aux subventions publiques vont devoir trouver leurs propres ressources pour fonctionner et réinventer un modèle pour rester attractifs.
Pour répondre à ce besoin, nous mettons en place un projet de valorisation et de promotion du sport amateur français:
  - pour commencer, en remerciant et en valorisant tous les abonnés et licenciés sportifs pour leur investissement auprès de leur club tout au long de l'année. En partenariat avec celui-ci, nous avons créé la carte Winners, carte de réductions valable chez tous les partenaires loisirs, sport, bien-être et cinéma du département.
  - d'autre part, abonnés, licenciés, dirigeants, bénévoles, ..., et tous les amoureux du sport auront désormais la possibilité de "co-financer" leur club grâce au financement participatif mis en place à travers une plateforme de e-partenaires sur notre site.
Ainsi, tout en bénéficiant d'avantages et de promotions, un pourcentage de tous leurs achats sera systématiquement reversé au club de leur choix. Une réponse locale et durable à la baisse générale de moyens.

Pour mieux comprendre le projet Win Win Sports, cliquez sur le lien et regarder la vidéo:


http://www.win-win-sports.com/

Pour participer, rien de plus simple:
Imprimer la plaquette et le bulletin d'inscription .



Vous avez jusqu'au 30 octobre 2018 pour vous inscrire, accompagner du règlement au secrétariat du rugby de l’Avenir Sportif de Bédarrides-Châteauneuf-du-Pape .

Amitiés sportives.


Po le Responsable de la Commission Partenariat

LELIEVRE David

Replay "RENCONTRE à XV"

par asbWeb à propos de Fri, Sep 28 2018 14:42:00

L’ASBC en mode rouleau compresseur

par asbWeb à propos de Mon, Sep 24 2018 06:16:00

Les joueurs de Bédarrides/ Châteauneuf-du-Pape ont impressionné hier après-midi en disposant avec la manière d’une équipe de Vienne en souffrance. L’ASBC est désormais cinquième de la poule.

L’ampleur du score reflète parfaitement la physionomie de la rencontre. Largement dominateurs, les joueurs de Bédarrides/Châteauneuf-du-Pape n’ont laissé que des miettes aux Isérois de Vienne, sans inspiration sur la pelouse de Trintignant. Et à la peine dans ce championnat. Ces derniers auront tenu les 20 premières minutes. Jusqu’à la pause fraîcheur. Avant que Bertrand Lombarteix, l’homme du match, ne leur fasse très mal. Le demi-de-mêlée de l’ASBC, très en jambes hier, offrait le premier essai de la rencontre à Chouchane, grâce à un astucieux coup de pied par-dessus la défense viennoise. (10-6, 23e ).

Lombarteix, le bourreau de Vienne

En face, Vienne n’existait que sur pénalités et Petelat laissait les siens dans le match (10-9, 26e ). Enfin, croyait-il. Puisqu’à partir de ce moment-là, le ballon n’était que Vauclusien. Lombarteix toujours lui, se faufilait à la sortie d’un regroupement pour affoler la défense adverse. Et le Tongien Havelu inscrivait le deuxième essai du match (17-9, 29e ). Trois points de plus signés Lombarteix permettaient aux joueurs de l’ASBC de virer largement en tête à la pause (20-9). Du côté des joueurs de Vienne, pas grand-chose à se mettre sous la dent. Les nombreuses erreurs et ballons perdus ne leur permettront pas d’exister dans ce premier acte. Et encore moins dans le second. Et ce malgré une domination en mêlée, qui leur offrait une supériorité numérique à 15 contre 13 pendant 10 minutes, suite au jaune de Basile. Sauf que cette période ne profitait qu’aux locaux. Ce diable de Lombarteix rajoutait deux nouvelles pénalités pour donner du large aux siens (26-9, 59e ). Les Isérois étaient complètement à l’agonie. La faute à un groupe vert et noir déchaîné et qui aura livré sa prestation la plus aboutie depuis le début de la saison. Trois nouveaux essais signés Alary (65e ), Lombarteix (71e ) et Sosefo (78e ) récompenseront les joueurs de Russell et Boileau avec le point du bonus offensif. Vienne aura le mérite de sauver l’honneur par un essai de Mollard. Insuffisant pour laver l’affront. En revanche du côté de l’ASBC, la copie a été parfaite. Il reste encore des réglages à peaufiner notamment en mêlée. Mais après quatre matches, les Vauclusiens affichent un visage radieux et séduisant.

Par Alex GUEY (avec Yves IMPINNA)

Photo : Angélique Surel (https://flic.kr/p/2bnTVSZ)

Se méfier de la bête blessée

par asbWeb à propos de Sun, Sep 23 2018 08:52:00

Le récent point de bonus défensif ramené de La Seyne-sur-Mer a donné de la confiance aux Verts et Noirs de l’ASBC. Aujourd’hui en recevant Vienne, les coéquipiers de Guillaume Marquis auront à cœur de confirmer les progrès réalisés dans leur jeu. Mais gare aux Isérois, qui restent certes sur trois défaites, mais qui se déplacent en Vaucluse avec l’intention de lancer enfin leur saison.

Cette affiche de la 4e journée entre l’ASBC et Vienne aura également un côté historique, puisqu’il s’agira de la toute première rencontre de fédérale 1 disputée sur le stade Louis-Aimé Trintignant de Châteauneuf-du-Pape. Outre le côté émotion, l’enjeu sportif sera au rendez-vous. Restant sur deux défaites (face à Bourgoin, 0-25 et à La Seyne-sur-Mer 29-25), les joueurs de Bédarrides/Châteauneuf-du-Pape sont déterminés à retrouver le chemin du succès.

Place au jeu maintenant

En face, avec trois revers au compteur, l’invité du jour ne sera guère à prendre à la légère sous prétexte de sa position peu favorable au classement (11e ) après seulement trois journées écoulées. Un sentiment que partage l’entraîneur Jharay Russell, histoire de mettre en garde son groupe devant un éventuel relâchement coupable : « C’est un match à redouter et un adversaire qu’il va falloir craindre à juste titre. Vienne est aujourd’hui une bête blessée qui va vouloir se reprendre impérativement. Il ne faudra pas partir la fleur au fusil, sous prétexte qu’on a gagné un match et fait une bonne prestation à La Seyne… » Mesuré dans ses propos, il entend mettre toutes les chances de son côté afin de réussir une belle opération. Et décrocher une autre victoire si importante sur le plan comptable.

Quatre points à prendre

Devant un rival habitué aux joutes de la fédérale 1, les équipiers de Bertrand Lombarteix vont devoir se montrer à la hauteur de l’événement en confirmant quelques bonnes dispositions observées sur les rencontres face à Villeurbanne et La Seyne. Et, dixit Jharay Russell : « Gommer pleins d’imperfections, corriger les défauts et faire un match plein. » Voici donc la ligne de conduite à adopter pour tenter de rivaliser contre un adversaire qui va essayer de sortir la tête hors de l’eau. Et l’ASBC de l’en dissuader en produisant le match parfait. Sur le sujet, Gérald Boileau (entraîneur des trois quarts) ne cache pas ses ambitions : « Mathématiquement l’enjeu d’aujourd’hui est important. Une victoire nous permettrait d’avoir des points d’avance sur Vienne. L’adversaire est craint et respecté mais nous mettrons tout en œuvre pour remporter la victoire. Pas d’euphorie avant le match mais le devoir de prendre cette opposition très au sérieux. Difficile, la rencontre le sera pour faire le moins de fautes possible… c’est à ce prix que se jouera la gagne ».

ASBC : Vergnes, Marquis, Didier, Vaitkevicius, Sosefo, Ofa Finau Havelun, Mortelette, Recordier, Lombarteix, Achahbar, Chouchane, Labbi, Fantozzi, Alary, Franquine. Remplaçants : Agro, Haeffeli, Rosati, Bertrand, Roche, Aubenas, Momo Agogue, Basile.

Yves IMPINNA

Photo : le dl/Angélique Surel (https://flic.kr/p/28zXAgs)

« Je ne m’attendais pas à jouer à ce niveau »

par asbWeb à propos de Sat, Sep 22 2018 12:11:00

Il est arrivé sans faire de bruit du côté des Verdeaux. À 21 ans, Mathieu Bertrand peut déjà s’enorgueillir d’être champion de France de Fédérale 2 et titulaire en Fédérale 1. Sans en rajouter, le jeune troisième ligne aile de l’ASBC continue d’emmagasiner de l’expérience. Rencontre avec celui qui gravit les échelons avec envie et fierté. Et qui compte bien ne pas s’arrêter en si bon chemin.

Vous avez intégré l’effectif de l’ASBC, la saison dernière en fédérale 2, plutôt discrètement. Comment s’est passée votre arrivée ?

« Je suis arrivé il y a deux saisons de l’équipe Bélascains du Vaucluse. J’ai démarré avec l’équipe B, puis les entraîneurs de la Une m’ont appelé pour rejoindre l’équipe. J’ai commencé lors de la phase retour du championnat par la rencontre face à Tricastin. Je ne m’attendais pas à vivre cette aventure avec en plus le titre de champion de France au bout. Je pensais que ça serait juste un tremplin. Cette aventure a été très belle, j’avais été très bien accueilli par le groupe ».

Vous étiez sous la coupe de certains joueurs ?

« Oui essentiellement ceux qui jouaient au même poste que moi, à savoir Rémy Martin, Cyprien Barneron ou encore Brian Mortelette. Ce groupe est allé aussi loin car c’était une véritable bande de potes. On se voyait tout le temps, même en dehors des terrains ».

Cela a changé cette saison ?

« Non, c’est toujours le même esprit. Même s’il y a beaucoup de nouveaux. Mais ils se sont très vite installés et intégrés ».

À 21ans, vous êtes déjà champion de France de fédérale 2 et titulaire en fédérale 1. C’est une trajectoire fulgurante ?

« Je ne m’attendais pas à ça. Et ni à jouer si vite en fédérale 1. Il manque un peu de monde et les blessés commencent à réintégrer le groupe. Mais c’est une très grande satisfaction et le fruit de beaucoup de travail personnel pour essayer de répondre présent ».

Quels sont vos objectifs à titre personnel ? Des envies d’aller voir plus haut ?

« Avant tout, c’est de jouer le plus possible et de faire tous les matches. Après je sais que dans le groupe, il y a de la concurrence. Mais elle est saine. On ne va pas se tirer la bourre entre nous. Pour la suite, oui j’y pense. Surtout en étant jeune et ambitieux. Mais il faudrait déjà que je joue une saison complète et que je puisse montrer mes capacités. Après si une opportunité se présente pourquoi pas, mais plus tard. Jouer plus haut, en “pro”, en Pro D2 ou en Espoir de Prod D2. J’ai le temps. Ce qui est certain, c’est que je ne pensais pas, à 21 ans, être à ce niveau et titulaire ».

Après ces trois premiers matches en fédérale 1, que vous inspire ce niveau ?

« Ça n’a rien à voir avec la saison dernière. Ne serait-ce que par les impacts. Les défenses sont plus serrées et fermes. Et on doit faire beaucoup plus d’efforts. On a fait un bon début de saison avec la victoire face à Villeurbanne. Après il y a eu cette défaite à la maison face à Bourgoin, qui est un peu l’épouvantail. Ce qui est rageant c’est de ne pas avoir marqué de points, alors qu’on avait des possibilités. Puis le match à la Seyne, nous a fait du bien. Malgré la défaite, on a ramené ce point du bonus, qui nous donne confiance. On a montré qu’on a notre place en fédérale 1. C’est important de le montrer et de faire voir qu’on n’a pas peur d’attaquer la ligne ».

Malgré tout, il y a encore beaucoup de fautes dans le jeu de l’ASBC. Comment l’expliquez-vous ?

« On doit encore mieux se connaître. Ça manque d’automatismes. Il faut qu’on arrive à régler les détails. On fait encore beaucoup d’erreurs en mêlée, dans les rucks, des en-avants. Mais ça commence à aller mieux, on l’a vu ce week-end ».

Dimanche vous recevez Vienne. Une équipe mal en point. Il y a une obligation de victoire à la maison ?

« Pour nous mettre en confiance et rester bien placés au classement, il nous faut l’emporter. Si on perd on risque d’être en difficulté pour remonter. On veut gagner tous les matches à la maison, pour se mettre en sécurité et prendre un maximum de points ».

Que vise l’équipe cette saison ?

« Le maintien avant tout. Et pourquoi pas se qualifier pour les phases finales. Mais on sait que ça sera très dur ».

Entretien réalisé par Alex GUEY

Photo le DL/Patrick Roux (https://flic.kr/p/MyfQUk)

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9