rugby club bédarrides
contactez AS Bédarridessuivre ASB sur twitterforum as bédarrides

BEDARRIDES-CHATEAUNEUF DOIT FAIRE HONNEUR A SON RANG

32701474996_c700345a91_b23.jpg

10ème journée à 15 heures stade des Verdeaux à Bédarrides : Bédarrides-Châteauneuf (2ème) – Tricastin (5ème)

 Bédarrides-Châteauneuf : Vergnes- Agro -Didier ; Carrier (cap) - Vaitkevicius ; Martin- B.Mortelette -Havelu ; Chabannes(m)-Labbi(o) ; Daminiani –M.Mortelette-Fantozzi-Brana ; Franquine. Remplaçants : Langlade, Marquis, Barneron, Carbonnel, Lombarteix, Roche, Rezgui.

Entraîneurs : M.Mabillon, J.Russel

 En ramenant le résultat que l’on sait de Nice (21-21) Bédarrides-Châteauneuf a endossé un nouveau statut. N’en déplaise à ses entraîneurs qui veulent tempérer les ardeurs et qui conservent les pieds sur terre, le nouveau boss de la poule, quand bien même ils ne sont pas encore leader, ce sont bel et bien les Castel-bédarridais.

Toutefois on ne peut qu’abonder dans le sens du staff, la route est encore longue pour accéder à la Fédérale 1 et les obstacles pour sauter le pas ne manquent pas. A commencer par l’adversaire du jour. Peut-être est-il bon de rappeler que la saison dernière l’ASBC, pourtant dans le trio de tête, avait été humiliée à Saint-Paul 3 Châteaux par Tricastin (33-0). Ne perdons pas de vue non plus qu’entre ces deux clubs la rivalité est d’actualité depuis 50 ans. Evoluant dans la même poule en 3ème  division nationale (NDLR : dans les années 60 le championnat national se résumait à la 1ère division, équivalente au Top 14, la 2ème division, la Pro D.2 et la 3ème division la Fédérale 1 plus), Bédarrides et Pierrelatte, le Tricastin d’alors, se sont retrouvés, en 1967, au stade Saint-Ruf à Avignon pour la montée en 2ème division. En s’imposant par le minimum Bédarrides gravissait un étage dans la hiérarchie du rugby et n’en est depuis jamais redescendu.

Concernant le match du jour Mickaël Mabillon reste pragmatique : « Cette équipe de Tricastin sera très compliquée à jouer car elle revient fort et s’est de nouveau placée dans la course à la qualification. Cette semaine nous avons fait tomber un peu la pression et même si nous espérons livrer une prestation à l’identique de celles que nous avons livrés à la maison, il ne faut surtout pas s’enflammer. Quant bien même je reste ambitieux, poursuit le technicien, je me dis que les équipes que nous allons rencontrer ne nous ferons pas de cadeau. Il n’empêche qu’après notre bon résultat à Nice j’aimerai bien que nous terminions la phase aller invaincus ». D’où victoire aujourd’hui.

Pour donner du temps de jeu à l’ensemble du groupe de nombreuses modifications ont été apportées à la formation qui va débuter la rencontre. Vergnes et Martin font leur retour au sein du pack, la charnière sera new- look avec la paire Chabannes en 9 et Labbi en 10, alors que Daminiani est de retour à l’aile et Fantozzi au centre.

Jean-Claude Thévot

Photo J-C.T: La saison dernière dans le bourbier du Tricastin  l’ASBC a été fessée. Nul doute que les Vergnes, Agro et Langlade ne l’ont pas oublié. (https://flic.kr/p/RPHBdq), (https://flic.kr/p/RDK5y1).