rugby club bédarrides
contactez AS Bédarridessuivre ASB sur twitterforum as bédarrides

En prévision du match retour l’ASBC doit se mettre à l’abri

IMG_357632.JPG

Bédarrides : Marquis-Agro-Langlade; Carrier (cap) - Vaitkevicius ; Bertrand-B.Mortelette-Barneron ; Lombarteix  (m)-Roche (o) ; Brana-Labbi-Fantozzi-Chouchane; Franquine. Remplaçants: Vergnes, Barbe, Fournier, Daminiani, Rezgy, Perret, M.Mortellette.
Entraîneurs : M.Mabillon, J.Russel

Dès le 17 septembre, première journée de championnat, la plupart des clubs de Fédérale 2 n’ont qu’un objectif en tête, la qualification. Si pour certains ce précieux sésame suffit amplement à leur bonheur, pour d’autres il s’agit d’une seconde étape vers un but avoué, monter à Fédérale 1. Bédarrides-Châteauneuf en fait partie.

Depuis le début de saison Philippe Daminiani, le président, a annoncé la couleur, la saison 2017-2018 ne sera pleinement réussie que si son club accède à Fédérale 1 qui devient l’élite  amateur puisque la saison prochaine la Fédérale 1 Elite, une sorte de ProD.3 déguisée, n’est pas reconduite. Mais pour se faire il faut passer 2 tours et pour l’ASBC le premier tour de piste passe par Voiron, club classé 3ème de la poule 3.

Les Isérois, qui comptent dans leur rang des joueurs de qualité qui sont passés par la section professionnelle de Grenoble ont bouclé la phase de brassage avec 59 points, 15 victoires, 1 nul et 6 défaites. Ils comptabilisent 2 bonus offensifs et 5 bonus défensifs et 581 points marqués pour 456 points encaissés. En fait Voiron aurait dû terminer 1er de la poule mais le club a été rétrogradé suite à un retrait de 10 points pour un compte de résultat (le déficit annoncé est de l’ordre de 50 000 €)  non conforme pour le gendarme financier et vu signifier également une interdiction, quelque soit le résultat sportif, d’accession à la Fédérale 1.  Autant dire que Voiron n’est pas le premier venu. « Toute l’année nous avons travaillé pour ces matches là, maintenant nous y sommes. Il ne fait aucun doute que lorsque nous mettons notre jeu en place, lorsque nous nous déplaçons et que nous sommes à même de garder les ballons, nous sommes dangereux » constate Mickaël Mabillon. « Depuis 6 mois nous attendons ces matches, il importe donc de bien gérer la première rencontre à l’extérieur pour se mettre à l’abri pour le match retour car Voiron c’est du sérieux. Les vidéos que nous avons supervisé, poursuit l’entraîneur des trois-quarts, nous donnent à penser que l’adversaire est solide. Ils sont très athlétiques devant avec des joueurs très pénétrants. Nous savons ce qu’il nous reste à faire ». Pour ce déplacement si l’on retrouve une équipe à l’ossature à l’identique aux derniers matches on note toutefois le retour de Marquis, qui après avoir purgé sa longue suspension (carton rouge contre Montélimar) occupera le flanc gauche de la 1ère ligne.

Jean-Claude Thévot

Photo J-C.T: [https://flic.kr/p/JHT9HW]Le retour aux affaires de Guillaume Marquis est une bonne chose pour les phases finales