Warning (2): Invalid argument supplied for foreach() [APP/Plugin/Cforms/Model/Form.php, line 42]
GÉRALD BOILEAU EST LE NOUVEL ENTRAÎNEUR DES LIGNES ARRIÈRES DE BÉDARRIDES/CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE - Avenir Sportif de Bédarrides Chateauneuf-du-pape Rugby
rugby club bédarrides
contactez AS Bédarridessuivre ASB sur twitterforum as bédarrides

GÉRALD BOILEAU EST LE NOUVEL ENTRAÎNEUR DES LIGNES ARRIÈRES DE BÉDARRIDES/CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE

43666432681_a54c508f94_b54.jpg
h2.ctl { font-family: "Arial Unicode MS"; }p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120%; } -->

Les dirigeants de Bédarrides/Châteauneuf-du-Pape en avaient fait leur cheval de bataille. Désormais c’est chose faite. L’ex-entraîneur de Châteaurenard Gérald Boileau, qui ne rentrait plus vraiment dans les petits papiers des dirigeants bucco-rhodaniens, est de retour du côté des Verdeaux. L’ancien stratège des Verts et Noirs dans les années 2000, où il brillait de mille feux en tant que demi d’ouverture, a retrouvé son club de cœur avec plaisir et détermination. Comme un poisson dans l’eau, il n’a pas tardé à retrouver ses marques et à faire l’unanimité autour de lui. Associé cette saison à Jharay Russell, ils formeront, à coup sûr, un duo expérimenté.

On sent de votre part un bonheur énorme de revenir à l’ASBC ?

« C’est un véritable plaisir de revenir. Très content de retrouver d’anciens dirigeants de l’époque, quand je jouais ici. »

Avez-vous quelque peu hésité face à la proposition de l’ASBC ?

« Non. C’est un super challenge qui m’a été proposé. Mais c’est surtout l’aventure de ce club en pleine mutation. Être choisi et entraîner une équipe de fédérale 1, c’est flatteur. Ce sera pour moi un coup de fouet dans ma carrière d’entraîneur et une façon de rebondir. »

Vous œuvrez aux côtés de Jharay Russell désormais. Comment se passe votre entente ?

« Elle est parfaite. Je l’envie car il sait parler trois langues ( rires ) avec toutes nos recrues étrangères. C’est un gain d’énergie énorme. Son français est meilleur que mon anglais (NDLR = Jharay Russell est de nationalité anglaise). Je me débrouille néanmoins avec mon dialecte pour me faire comprendre….et quand je ne sais pas, je les renvoie vers Jharay. Mieux vaut un qui sait que deux qui cherchent…. » 

Quel regard portez-vous sur votre groupe ?

« Difficile pour le moment de se faire une idée sur les recrues car la vérité viendra des matches amicaux. Jharay Russell connaît son équipe et ses joueurs de l’an dernier. Il est le pilote car il connaît bien la maison. Il est donc très difficile de se faire une opinion, c’est trop tôt dans la saison. Nous ferons un bilan après trois mois d’activité. Si on parvient à remporter tous nos matchs à domicile, nous serons maintenus dans la division. Deux rencontres importantes se proposent à nous lors des deux premières journées (Villeurbanne et Bourgoin-Jallieu), à nous de bien les préparer. Actuellement c’est une période délicate pour les joueurs car ils doivent passer par une grosse phase de préparation physique. Obligatoire. »

Propos recueillis par Yves IMPINNA | Vaucluse-matin Sports