rugby club bédarrides
contactez AS Bédarridessuivre ASB sur twitterforum as bédarrides

Guillaume Marquis le retour du guerrier

IMG_357591.JPG

Décembre 2016 le ciel tombait sur la tête du staff technique et du comité directeur de Bédarrides-Châteauneuf : Guillaume Marquis pendait ses crampons.

Souffrant d’hernies cervicales, après consultation d’un spécialiste, le verdict est tombé, plus question de reprendre le jeu après la trêve. Face à l’abattement de leur capitaine, et surtout leader du pack d’avant, Philippe Daminiani l’intègre dans le staff technique pour suppléer Chris Wayt, l’entraîneur des avants de la saison 2106-2107, de plus en plus pris par des obligations personnelles. Si ces mois passés sur le banc ont permis à Guillaume Marquis de rester en contact avec le rugby et le groupe et de partager avec lui les odeurs et l’ambiance des vestiaires, il était évident que le pré lui manquait. A tel point que faisant fi des premières consultations Guillaume Marquis s’en est allé voir d’autres spécialistes pour des examens approfondis. C’est avec un soulagement que l’on ose imaginer que la faculté lui a délivré, après toute une série de soins, un certificat lui autorisant à reprendre le jeu. « Ce fut une délivrance que m’ont accordé les médecins, rejouer est un très grand plaisir et j’en profite d’autant plus que nous sommes en passe de réaliser une très belle saison, je pense que nous avons même les moyens pour aller loin. Honnêtement je m’éclate ! » avoue Guillaume Marquis. « Avec une ossature de joueurs qui se connaissent depuis de longues années et qui ont l’habitude de jouer ensemble et les recrues de qualité qui sont arrivées cette saison, même si le fond de jeu est resté le même, nous proposons quelque chose de différent, de plus posé, de plus maîtrisé qui se répercute sur les résultats ».

Titulaire la semaine dernière face à Voiron, après une longue période de suspension suite à son carton rouge reçu lors du match contre Montélimar, Guillaume Marquis est assez confiant pour le match retour aux Verdeaux. « Je ne voudrai pas porter la poisse mais au vu de ce que nous avons produit à Voiron je suis assez confiant. Dimanche dernier, poursuit Guillaume Marquis, Voiron reste dans le match suite à nos erreurs, c’est nous qui les maintenons à flot. Toutefois gardons à l’esprit que c’est un match de rugby où rien n’est écrit d’avance. Voiron est une équipe jeune qui n’aura rien à perdre et qui est capable de mettre le feu aux quatre coins du terrain. Restons serein, ne prenons pas cette rencontre à la légère, jouons comme nous savons le faire sans nous griser sinon ça peut vite tourner à la catastrophe » conclut-il.

Jean-Claude Thévot

Photo JCT : https://flic.kr/p/273ZcsH