rugby club bédarrides
contactez AS Bédarridessuivre ASB sur twitterforum as bédarrides

L’ASBC FACE A SON DESTIN

IMG_355982.JPG

Bédarrides : Vergnes-Marquis-Didier; Carrier (cap) - Vaitkevicius ; Martin-Carbonnel-Barneron ; Lombarteix  (m)-Roche (o) ; Brana-Labbi-Boghossian-Chouchane; Franquine. Remplaçants : Langalde, Agro, Brian et Marc Mortelette, Havelu, Daminiani, Fantozzi.
Entraîneurs : M.Mabillon, J.Russel

Tout d’abord une première constatation s’impose, les 4 clubs de la poule 4 se sont qualifiés.  Nice, Bédarrides-Châteauneuf, Châteaurenard et St. Jean en Royan, ont passé avec succès le 16ème de finale et quoiqu’il arrive 2 vont accéder à la Fédérale 1 puisque dans le même temps où Bédarrides-Châteauneuf se déplace à St. Jean en Royan, Châteaurenard reçoit Nice.

Quand en début de saison Mickaël Mabillon nous disait que la poule 4 était une des plus dense du grand Sud Est il était dans le vrai. Opposés en phase de brassage Vauclusiens et Drômois ont connu des fortunes diverses. Laminé au match aller (46-13) St. Jean en Royan avait pris sa revanche à domicile (26-6) dans une période où l’ASBC avait levé le pied. Ce qui ne sera pas le cas cet après-midi, la composition du 15 de départ ne laisse planer aucun doute. En alignant ce qui se fait de mieux avec la titularisation de Vergne-Marquis-Didier en 1ère ligne, le retour de l’international Rémy Martin en 3ème ligne et la reconduction d’une ligne de trois-quarts XXL les entraîneurs Castel-Bédarridais annoncent la couleur : l’ASBC se déplace pour gagner afin de s’éviter toute mauvaise surprise pour le match retour la semaine prochaine.

Si la présence de St Jean en Royan à ce stade la compétition est une petite surprise puisqu’on attendait plus Rumilly, premier de la poule 3, elle fait l’affaire de l’ASBC qui en raison de son meilleur classement se rend d’abord chez son adversaire avec l’opportunité de jouer le match de la montée aux Verdeaux. « St Jean est une équipe que nous connaissons bien et avec qui, nous entraîneurs, entretenons de bons rapports et avec lesquels nous avons régulièrement échangé des vidéos de nos futurs adversaires durant le championnat » relève Mickaël Mabillon. De fait l’entraîneur des trois quarts connait bien son futur adversaire. « C’est une équipe solide devant, très pragmatique et très réaliste qui nous a donné bien du fil à retordre sur leur pré. Si j’en crois les informations qui me sont parvenus le club n’est pas tenté par la Fédérale 1 mais il ne faut pas croire pour autant qu’ils vont faire l’impasse. Je m’attends à un match très dense de la part d’une équipe composée de guerriers et qui a réalisé une sacrée performance face à Rumilly. A nous d’hisser notre niveau de jeu pour réaliser un gros coup chez eux ou à défaut préserver nos chances pour le match retour ».

Deux marches séparent l’ASBC du but annoncé en début de saison, la Fédérale 1. Attention toutefois de ne pas se prendre les pieds dans le tapis de la première et de chuter de façon irrémédiable. Mais comme une personne avertie en vaut deux on peut faire confiance au président Philippe Daminiani pour rappeler chacun à son devoir et à ses obligations. 

Jean-Claude Thévot

Photo J-C.T (https://flic.kr/p/22pqxHq) - Au match aller les Labby, Lombarteix et au Mortellette avaient réalisé un match plein et un cavalier seul. Qu’en sera-t-il cet après-midi ?