rugby club bédarrides
contactez AS Bédarridessuivre ASB sur twitterforum as bédarrides

L’ASBC NE VEUT PAS EN RESTER LÀ

IMG_352517.JPG

Bédarrides-Châteauneuf : Vergnes-Marquis-Didier; Carrier (cap) - Vaitkevicius ; Brian Mortellette-Havelu-Barneron ; Lombarteix  (m)-Roche (o) ; Brana-Labbi-Boghossian-Chouchane; Franquine. Entrés en cours de match : Langalde, Zanini, Agro, Bertrand, Daminiani, Chabanne, Fantozzi ou Rezgui.

Entraîneurs : M.Mabillon, J.Russel

Mondialement connu pour sa cuvée des hospices, Beaune veut maintenant se faire un nom en royaume d’Ovalie. Pour se faire les dirigeants bourguignons, tout comme leurs homologues Vauclusiens, ont effectué à l’inter saison un recrutement haut de gamme. Et le résultat ne s’est pas fait attendre. La preuve. Beaune a terminé 1er de la poule 2 avec un total de 95 pts soit 15 de plus que Orsay, le 2ème, remporté 20 victoires et concédé seulement 2 défaites, inscrit 109 essais contre 33 et comptabilisé 851 pts pour, contre 326 pts encaissés, 13 bonus offensif et 2 bonus défensif.

Autant dire que ce club est du même calibre, voire plus, que Nice. Mais il en faut pour impressionner des Castel-Bédarridais qui ne doutent de rien puisqu’ils n’ont rien à perdre mais au contraire tout à gagner. « Dès lundi avec Jharay (Russel, l’entraîneur des avants) nous nous sommes projetés dans Beaune pour voir à qui nous avons à faire car, au risque de me répéter, notre seul objectif c’est le bouclier » rapporte Mickaël Mabillon. « C’est une très belle équipe qui a déjà joué les phases finales la saison dernière (Beaune avait été éliminé par Châteaurenard) et qui progresse au fil des ans. Nous savons que le club Bourguignon a lui aussi de réelles ambitions et que cette année ils ont recruté large avec les meilleurs joueurs du coin tels quelques anciens professionnels qui ont évolué en Top 14 ou en Pro D.2. De toute façon quand on arrive à ce stade de la compétition ce n’est dû au hasard, les équipes moyennes restent en rade bien avant. De notre côté reste à savoir comment nous avons digérer le match de Nice et si physiquement nous avons bien récupéré car mentalement je sais que nous serons prêts pour ce grand rendez-vous historique pour le club » conclut l’entraîneur des avants qui comme ses dirigeants regrette que cette demi-finale se joue à Andrezieux où les infrastructures de club d’Honneur sont loin d’être adaptées à une rencontre de ce niveau. Autre point noir c’est la perte de Carbonnel, un des éléments essentiels du pack d’avant, victime d’une triple fracture d’une épaule contre Nice.

Jean-Claude Thévot

Photo J-C.T (https://flic.kr/p/GJGKPk) Dimitrus Vaitkevicius, l’international Lithuanien, titulaire incontesté est d’une redoutable efficacité en touche