rugby club bédarrides
contactez AS Bédarridessuivre ASB sur twitterforum as bédarrides

L'ASBC tient tête au leader niçois

thumbthumb

Le choc des titans a tenu toutes ses promesses. Sous les yeux du vice-président de la Fédération française, Serge Simon, et de Christophe Moni, ancien joueur du XV de France, le Stade Niçois et l'AS Bédarrides-Châteauneuf se sont neutralisés. Un match nul plus que satisfaisant pour les hommes de Mickael Mabilon toujours invaincus. "C'est un bon résultat pour nous, confie le coach de l'ASBC. On savait que cette rencontre serait très compliquée. Mais nous avons livré un beau match et nous restons invaincus."

Pourtant, tout avait mal commencé pour l'ASBC. Dominés en mêlée, les Vauclusiens ont rapidement cédé, encaissant le premier essai à la 8e minute. Pire, les coéquipiers de Mouad Labbi ont fait preuve d'une grande maladresse en 1re mi-temps, multipliant les en-avant. À la suite d'une belle action collective, le Stade Niçois a même aggravé le score. Heureusement pour les Vauclusiens, ce nouvel essai n'est toujours pas transformé. Il faut attendre la 25e minute pour voir enfin une réaction bédarridaise.

Sanctionné pour un plaquage dangereux, le Stade Niçois offre une pénalité à l'ASBC. Cette pénalité a sonné la révolte chez les Verts et Noirs qui sont revenus au score quelques minutes plus tard en inscrivant un essai grâce à Chouchane, après une touche bien négociée. Les Castels-Bédarridais sont revenus avec de meilleures intentions en 2e période. "On a été beaucoup pénalisés en première, reconnaît Mabilon. Mais on a su remettre la main sur le ballon en deuxième, en chargeant un peu plus avec nos avants." Et cela s'est ressenti dès la reprise.

L'ASBC a profité d'une erreur niçoise pour marquer un second essai d'entrée. Labbi, en interceptant une passe au milieu de terrain, aplatit et permet donc à ses coéquipiers de revenir dans le match. Les joueurs de Mickael Mabilon ont fini par prendre les devants, toujours grâce au pied de Roche (16-18). Très nerveux sur le terrain, les deux équipes se sont longtemps neutralisées. Il a fallu attendre l'heure de jeu pour voir un nouvel essai. Cette fois-ci, en faveur du Stade Niçois.

C'est en fin de match que tout s'est joué. Logiquement sanctionné pour un plaquage dangereux, Nice a terminé la rencontre en infériorité numérique après un carton jaune attribué à Dahbi. Suffisant pour donner une chance à l'ASBC d'égaliser, grâce à la botte de Roche.

Un résultat inattendu tant le budget de l'écurie niçoise est supérieur à celui de Bédarrides/Châteauneuf. Mais le XV vauclusien a réussi son premier match test avec succès et reste à un point du leader niçois. "Ce match nul est une bonne opération. On a su répondre présent. Nous continuons sur notre lancée. Notre objectif est de rester invaincu à domicile et il faudra confirmer contre le RC Tricastin", indique Mabilon.

La Provence Presse