rugby club bédarrides
contactez AS Bédarridessuivre ASB sur twitterforum as bédarrides

L’ASBC veut retrouver de l’allant avant les futures joutes

IMG_351427.JPG

Bédarrides : Vergnes-Agro-Didier; Carrier (cap) - Vaitkevicius ; Carbonnel-Bertrand-Martin ; Lombarteix  (m)-Roche (o) ; Brana-Labbi-Boghossian-Chouchane; Franquine. Remplaçants : Barbe, Langlade, Fournier, Marc et Brian  M.Mortelette, Daminiani, Rezgy.
Entraîneurs : M.Mabillon, J.Russel

Débutée le 17 septembre la première phase du championnat prend fin cet après-midi avec la réception d’Annonay à Châteauneuf-du-Pape, seule équipe à avoir battu Bédarrides-Châteauneuf lors de la dernière journée de la phase aller. Ce jour là les Ardéchois avaient réalisé un authentique exploit puisque même Nice, l’intouchable, avait dû concéder le match nul  à domicile à l’ASBC.

Si la première partie du championnat avait été en tout points remarquable avec 10 victoires, un nul et une défaite, la phase retour a été un peu plus compliquée pour les Castel-Bédarridais qui ont enregistré 4 défaites supplémentaires et quelques succès tirés par les cheveux. IL n’empêche que le bilan à ce jour est des plus satisfaisant avec 546 points marqués contre 305 encaissés, 65 essais inscrits pour 33 encaissés, 7 bonus offensif et 2 bonus défensif et une seconde place occupée sans discontinuer depuis la première journée.

Face à Annonay quand bien même les Castel-Bédarridais auront déjà la tête ailleurs, vers Annecy le probable adversaire du premier tour de la phase finale, il y a fort à parier qu’ils vont vouloir régler des comptes avec une formation qui lui avait réservé un accueil pour le moins « musclé ». Ce jour là la chaleur n’était pas que dans le cœur des Ardéchois, elle était aussi sur le pré. « Nous sommes conscient que depuis quelques matches, le fait d’être qualifié de longue date,  nous avons un peu baissé le pied » concède Mickaël Mabillon. « Nous avons fait tourner l’effectif pour offrir à chaque joueur une opportunité de se mettre en évidence car il y avait des places à prendre. Nous voulions que les joueurs se prennent en charge. A partir d’aujourd’hui il importe que nous retrouvions de l’allant et que nous passions en mode phase finale » conclut l’entraîneur des trois-quarts. C’est dans ce but que l’équipe alignée ressemble, à peu d’élément près, à ce qu’il se fait de mieux à ce jour.

Jean-Claude Thévot

Photo J-C.T (https://flic.kr/p/252isND) A Annonay l’international Rémy Martin avait été « particulièrement soigné ». Pas certain qu’aujourd’hui il en soit de même.