rugby club bédarrides
contactez AS Bédarridessuivre ASB sur twitterforum as bédarrides

PREMIER TEST A L’EXTERIEUR POUR BEDARRIDES-CHATEAUNEUF

IMG_258257.JPG

Bédarrides-Châteauneuf : Langlade-Agro-Didier ; Carrier- Vaitkevicius ; Martin - B.Mortelette - Jay Havelu ; Lombarteix (m)-Choureau (o) ; Daminiani – Boghossian – Fantozzi . Remplaçants : Chérif, Zanini, Barneron, Carbonnel, Chabanne, Roche, Franquine.

Dès qu’il prit connaissance de la poule Mickaël Mabilon sut que ce ne serait pas si facile que ça d’être du quatuor de tête puisque cette saison seulement 4 équipes, au lieu de 6 la saison dernière, seraient qualifiées. La première journée lui donne raison. Sur les 5 victoires 4 l’ont été avec le bonus offensif, 2 à domicile, l’ABSC face à Berres (48-18) et St.Raphaël-Fréjus face à Annonay (29-8) et 2 à l’extérieur Tricatin à Montélimar (29-17) et surtout Nice à St.Jean-en-Royan  (23-12) ce dernier étant invaincu sur son pré depuis 3 saisons.

Dans la course à la qualification Montélimar et Nice ont déjà un virage d’avance, autant dire qu’il ne faudra pas s’endormir en route et ce pas plus tard qu’aujourd’hui à Martigues l’autre promu. « Quatre places c’est peu, de fait elles vont être très chères. Nous avons intérêt à ne pas nous louper et prendre des points à chaque match » relève Mickaël Mabilon. Un sentiment que partage Jharay Russel, l’entraîneur des avants, lui qui a découvert  ce groupe il y a seulement  deux semaines. « Au sortir du premier entraînement j’ai su que ce groupe avait des qualités, en fait ce week-end je n’ai pas été surpris, tous ont fait preuve d’engagement et d’investissement. Certes nous avons fait des erreurs ce qui est normal mais après cette victoire avec le bonus offensif il ne faut pas cracher dans la soupe et pas faire la fine bouche. Moi ce que je retiens c’est que nous avons livré un bonne première mi-temps au cours de laquelle les consignes ont été respectées mais aussi qu’en seconde période nous avons lâché un peu le pied face à cette équipe de Berres qui est ressortie un peu plus gonflée des vestiaires. De toute façon quand tu mènes largement au score si tu ne remets pas les ingrédients qu’il faut, tu te fais surprendre ». Une leçon que l’entraîneur des avants espère servira de leçon pour le déplacement à Martigues.

« Tous les matches à l’extérieur vont être compliqués même chez les promus. Il nous faudra être plus performant dans la conservation des ballons et plus disciplinés. Nous savons très bien qu’à domicile les équipes sont orgueilleuses, agressives dans les deux sens du terme. Il faudra répondre présent et surtout rester lucide durant 80 minutes sans pour autant vouloir chercher le bonus offensif, prenons tous les points que nous pouvons prendre et nous ferons les comptes à la fin du match » conclut Jharay Russel.

Jean-Claude Thévot

Photos JCT https://flic.kr/p/MM9JZ4