rugby club bédarrides
contactez AS Bédarridessuivre ASB sur twitterforum as bédarrides

Se méfier de la bête blessée

43047480720_ee58550219_o75.jpg

Le récent point de bonus défensif ramené de La Seyne-sur-Mer a donné de la confiance aux Verts et Noirs de l’ASBC. Aujourd’hui en recevant Vienne, les coéquipiers de Guillaume Marquis auront à cœur de confirmer les progrès réalisés dans leur jeu. Mais gare aux Isérois, qui restent certes sur trois défaites, mais qui se déplacent en Vaucluse avec l’intention de lancer enfin leur saison.

Cette affiche de la 4e journée entre l’ASBC et Vienne aura également un côté historique, puisqu’il s’agira de la toute première rencontre de fédérale 1 disputée sur le stade Louis-Aimé Trintignant de Châteauneuf-du-Pape. Outre le côté émotion, l’enjeu sportif sera au rendez-vous. Restant sur deux défaites (face à Bourgoin, 0-25 et à La Seyne-sur-Mer 29-25), les joueurs de Bédarrides/Châteauneuf-du-Pape sont déterminés à retrouver le chemin du succès.

Place au jeu maintenant

En face, avec trois revers au compteur, l’invité du jour ne sera guère à prendre à la légère sous prétexte de sa position peu favorable au classement (11e ) après seulement trois journées écoulées. Un sentiment que partage l’entraîneur Jharay Russell, histoire de mettre en garde son groupe devant un éventuel relâchement coupable : « C’est un match à redouter et un adversaire qu’il va falloir craindre à juste titre. Vienne est aujourd’hui une bête blessée qui va vouloir se reprendre impérativement. Il ne faudra pas partir la fleur au fusil, sous prétexte qu’on a gagné un match et fait une bonne prestation à La Seyne… » Mesuré dans ses propos, il entend mettre toutes les chances de son côté afin de réussir une belle opération. Et décrocher une autre victoire si importante sur le plan comptable.

Quatre points à prendre

Devant un rival habitué aux joutes de la fédérale 1, les équipiers de Bertrand Lombarteix vont devoir se montrer à la hauteur de l’événement en confirmant quelques bonnes dispositions observées sur les rencontres face à Villeurbanne et La Seyne. Et, dixit Jharay Russell : « Gommer pleins d’imperfections, corriger les défauts et faire un match plein. » Voici donc la ligne de conduite à adopter pour tenter de rivaliser contre un adversaire qui va essayer de sortir la tête hors de l’eau. Et l’ASBC de l’en dissuader en produisant le match parfait. Sur le sujet, Gérald Boileau (entraîneur des trois quarts) ne cache pas ses ambitions : « Mathématiquement l’enjeu d’aujourd’hui est important. Une victoire nous permettrait d’avoir des points d’avance sur Vienne. L’adversaire est craint et respecté mais nous mettrons tout en œuvre pour remporter la victoire. Pas d’euphorie avant le match mais le devoir de prendre cette opposition très au sérieux. Difficile, la rencontre le sera pour faire le moins de fautes possible… c’est à ce prix que se jouera la gagne ».

ASBC : Vergnes, Marquis, Didier, Vaitkevicius, Sosefo, Ofa Finau Havelun, Mortelette, Recordier, Lombarteix, Achahbar, Chouchane, Labbi, Fantozzi, Alary, Franquine. Remplaçants : Agro, Haeffeli, Rosati, Bertrand, Roche, Aubenas, Momo Agogue, Basile.

Yves IMPINNA

Photo : le dl/Angélique Surel (https://flic.kr/p/28zXAgs)